Dans le domaine du Wi-fi, la 4G s’impose comme la technologie en vogue. Pendant ce temps, le routeur 4G, disponible sur le marché, est l’un des équipements modernes permettant d’avoir accès au Wi-fi. Lisez cet article pour avoir une idée des avantages qu’offre cet équipement. Je vous donne surtout quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre routeur de type 4G.

Le routeur 4G : quels avantages ?

Ce qui le distingue essentiellement des routeurs traditionnels, c’est bien évidemment la possibilité de non branchement à une prise téléphonique.

L’installation du routeur 4G ne nécessite pas d’investissement. C’est un outil qui offre un Wi-fi de bonne qualité avec la possibilité d’avoir plusieurs appareils connectés de façon simultanée. En effet, une fois mis en marche, le routeur 4G fonctionne dans tout votre entourage. Vous en trouverez des modèles qui vous accompagneront dans vos différents voyages. Quel plaisir de disposer d’un bon Wi-fi pendant ces déplacements !

Le routeur 4G est pratique aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. D’ailleurs, ces dernières font de plus en plus l’option de routeur 4G pour contourner les difficultés liées aux coupures importunes provenant des fournisseurs d’accès à internet.

Mais comment bien choisir son routeur 4G ? Sur cette question, j’ai 4 conseils essentiels à vous donner. Ils consistent à vérifier les 4 éléments ci-après :

La norme du Wi-fi

Vous devez vous assurer de ce que cette norme est adéquate. Se rapportant précisément à la connectivité Wi-fi, elle compte pour beaucoup dans la performance de votre routeur 4G. Les normes conseillées sont les suivantes :
802.11ac : c’est la norme la plus haute, elle garantit un haut débit de 1300 Mbps avec une portée extérieure de 50 mètres.
802.11n : cette norme offre aussi un Wi-fi de bonne qualité. Le débit est de 450 Mbps et la porte 125 mètres.
Choisissez l’une ou l’autre des deux normes, et vous avez la certitude que votre routeur 4G sera performant. Par contre, je vous déconseille la norme 802.11g dont le débit est faible (54 Mbps) avec une portée extérieure qui ne dépasse pas les 75 mètres.

Le nombre de bandes

Il est important de vérifier le nombre de bandes de votre routeur 4G. Le marché vous propose des modèles « dual band », c’est-à-dire à 2 bandes, équipés de 2 fréquences (2.4 GHz et 5.0 GHz). Un modèle de ce genre convient pour une utilisation à domicile et peut connecter 3 ou 4 appareils de plus.

Etes-vous plus de 4 personnes à vouloir utiliser le même routeur 4G ? Si c’est le cas, cherchez à vous procurer un modèle à 3 bandes, lequel est doté d’une double fréquence 5.0 GHz et d’une autre fréquence 2.4 GHz. C’est un modèle de routeur qui garantit un bon débit de connexion quand bien même de nombreuses personnes s’en servent au même moment. Il est celui que je vous conseille pour votre entreprise.

La sécurité du routeur 4G

La sécurisation des réseaux sans fil étant un réel problème, vous devez veiller à ce que votre routeur 4G comporte la norme WPA 2. Alors que les routeurs intégrant la norme WEP sont pas cher, mais peu fiables. Sachez que la qualité a un coût.
Vous découvrirez des routeurs pros qui vous mettront à l’abri des intrusions extérieures, des tentatives d’infiltration provenant de l’extérieur. Ce sont des routeurs 4G dont les tarifs sont élevés, mais qui offrent une protection idéale.

La connectivité USB

Je vous demande, à ce niveau, de vérifier les connexions USB qui sont de nature à faciliter le transfert des données de configuration. Faites le choix de votre routeur 4G en tenant compte de la génération du port USB (2.0 et 3.0). Evidemment, je vous recommande le port 3.0, un port très efficace.

Vous pouvez également miser sur un modèle de routeur 4G favorisant la connexion avec un serveur NAS. C’est encore plus intéressant !

Certes le routeur 4G est avantageux, mais son utilisateur doit faire face à quelques petites limites : la qualité du débit dépend parfois de son emplacement, la difficulté d’accès au Wi-fi due à l’absence d’une antenne 4G proche, etc.
De même, les débits mentionnés sur les routeurs 4G ne sont pas toujours réels, ils sont 3 voire 4 fois moins faibles dans la pratique. C’est dire que les fournisseurs mentent sur les chiffres.