1 389 vues
FaibleMoyenInteressantBienExcellent (1 votes, moyenne: 3,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Airboats

Vous avez toujours rêvé d’un modèle RC pouvant aller à la fois sur l’eau, sur l’herbe ou sur la neige, ne coûtant pas cher mais étant extrêmement plaisant ? Cet article vous donnera sûrement le coup de pouce nécessaire pour entreprendre la construction d’un hydroglisseur RC ou, pour être plus précis, d’un Airboat.

De quoi s’agit-il ?

Simplement d’une coque à fond plat, assez large et de faible épaisseur, supportant un pylône moteur et une dérive directionnelle.

airboats1

Je ne vais pas en expliquer la construction détaillée, ce qui serait long et trop ciblé, étant donné la grande variété de modèles existants.
Remarque : les explications et les côtes données sont celles d’un airboat avec moteur thermique de 6,5cc mais peuvent être adaptées à d’autres cylindrées ou à des moteurs électriques.

Dimensions

-longueur : 600mm
-largeur : 400mm
-hauteur de la coque : 40mm
-réservoir : 170cc
-hélice : 10X6
airboats2

Construction

La coque devant être la plus rigide possible, on réalisera une charpente en croisillons, structure “nid d’abeilles” simplifiée en utilisant du balsa de 4mm (de manière à ce que la coque soit un ensemble de petites cases séparées, autrement dit qu’elle ressemble à un coffre de rangement pour legos !) . Sur cette charpente, on collera une feuille de balsa 2mm. Cette feuille de balsa pourra être remplacée par une plaque de carbone si vous voulez aller dans le sable ou sur une route avec votre hydro, mais si c’est seulement pour aller sur l’herbe, l’eau ou la neige, le balsa suffira amplement.

ATTENTION : il faut inclure dans la charpente un renfort, en sapin 8mm par exemple, pour y fixer le pylône moteur. Il faut aussi laisser une place libre pour le compartiment radio.

Une fois la coque terminée, recouvrez-la d’une couche de résine époxy renforcée avec du tissu fibre de verre (ou alors du mastic renforcé aux fibres de verre utilisé en carrosserie et disponible dans les grandes surfaces, mais cela risque d’être plus lourd et moins bien fini).

airboats4

Le pylône moteur sera réalisé en ctp 4mm, ou en nylon, ou encore (comme je l’ai fait) en sapin 5 et 8 mm. Le sapin 5mm a été utilisé pour faire les montants tandis que le 8mm sert de support moteur.

Il est important d’éviter tout mouvement du pylône. Les mouvements longitudinaux seront bien contrés par la largeur des montants mais ce n’est pas le cas pour les mouvements latéraux (surtout si le modèle se retourne !), c’est pourquoi il est intéressant de rajouter une barre transversale entre les deux montants. De plus, cette barre peut être profilée et servir d’aileron pour améliorer le comportement du modèle (il faudra donc essayer divers angles avant de bloquer la barre dans la bonne position).

La radio sera à deux voies (type Futaba Attack 2ER, Hitec Ranger 2N ou radio à volant). Pour l’installation de la radio, plusieurs possibilités existent : les accus, le récepteur et les servos dans la coque ou bien le servo de direction dans la coque et le servo de gaz sur le pylône, ou encore les deux servos sur le pylône. La première solution est bien entendu à privilégier car elle abaisse le centre de gravité du modèle et protège les servos des projections de poussière, d’eau ou d’huile.

Pilotage

Dans l’absolu, ce n’est pas compliqué. Voici cependant quelques conseils qui seront sûrement utiles :
-un airboat n’a pas de frein (prévoir un grand espace lors du premier run).
lorsque vous ferez démarrer pour la première fois votre modèle, appliquez doucement les gaz sous peine de le voir partir comme une fusée sans savoir le contrôler.
-devant un obstacle, évitez de relâcher les gaz et puis de braquer, le modèle ne virerait quasiment pas. Il est préférable de donner un grand coup de gaz en même temps que vous braquez, le moteur va souffler la dérive et le modèle virera quasiment instantanément.
-pour pouvoir pleinement profiter de votre airboat, vous pouvez légèrement augmenter le pourcentage de nitrométhane présent dans l’essence. Le moteur montera plus facilement en régime et réduira quelque peu le temps de réaction du modèle ;
-une fois que vous commencerez à prendre de l’assurance avec votre modèle, exagérez vos mouvements de manière à mettre l’hydro de travers !

Source: Team Broth Racing | CC