Pour capter le rayonnement solaire, il existe un matériau de prédilection : le verre. Cependant, un mur de couleur sombre peut également le capter en s’échauffant.

Toutefois il ne faut pas abuser des surfaces vitrées : le rapport surface vitrée/surface habitable doit toujours être compris entre 16 et 18% maximum. Au-delà, on rencontre des difficultés à chauffer l’hiver et surtout, on connaît des surchauffes l’été. Dans la RT 2005, l’optimum est de 16,7%.

De plus, il faut différencier les orientations : au nord, il n’y aucun rayonnement direct à capter. Donc les surfaces vitrées s’étendent côté sud pour capter le rayonnement l’hiver et s’arrêtent au sud-est et au sud-ouest pour ne pas trop en capter l’été. Sur l’ouest surtout, les ouvertures doivent absolument être protégées du rayonnement solaire direct l’été sinon le bâtiment surchauffe.

La véranda est un moyen privilégié pour capter le rayonnement solaire à condition qu’elle soit bien conçue pour ne pas être trop froide l’hiver ni trop chaude l’été et que l’air chauffé dans la véranda puisse être distribué au bâtiment.

Source: energiepositive.info – CC

Photo: B@ni – (CC BY 2.0)