Presque toutes les maisons “modernes” possèdent un réfrigérateur. Il en existe une grande variété de modèle du plus modeste, comme ceux équipant les studios étudiants (je sais de quoi je parle là) au plus fou, comme les frigos américains équipés d’écrans dans leur portes. Mais tous ces modèles ont un point commun : leur mode de fonctionnement.

Un gaz réfrigérant circule dans un serpentin, lorsqu’il passe à l’extérieur, il passe dans un compresseur qui augmente sa pression, le transformant ainsi en liquide.
Ce “gaz liquide” entre alors dans le frigo où il circule dans un autre serpentin.
Lors de son passage, le gaz se détend, absorbant ainsi de la chaleur dans l’air contenu dans le frigo.
Le frigo refroidit donc et le gaz ressort à basse pression et chaud où il refroidira avant être réinjecté dans le circuit.

Le froid règne donc dans le frigo. Mais à chaque ouverture de la porte, les échanges d’air font que de la chaleur entre dans le frigidaire. Cette chaleur va réchauffer les aliments présents, mais aussi l’air présent dans le frigo.

Or le thermostat permettant de régler la température devant régner dans le frigo ne prend en compte que la température de l’air. Et l’air se réchauffe plus vite que les aliments. Aussi le compresseur, et donc le système de refroidissement, se déclenche inutilement consommant donc de l’électricité pour rien.

Le e-cube

eCubeHand
Mais la situation n’est pas désespérée. En effet, une société a inventé un petit dispositif à fixer contre le détecteur de température. Cet appareil va donc simuler la présence d’un aliment, et donc sa température. Grâce à cela, le système de refroidissement se déclenche moins souvent, tout en gardant les aliments dans une gamme de température nécessaire à leur bonne conservation.

Cet appareil, appelé e-cube (fabriqué par ecubedistribution) permet de réaliser une économie d’énergie entre 12 et 40% d’après les résultats que publie le site du fabricant. Ces données chiffres proviennent de l’installation de l’e-cube dans les frigidaires de restaurants.

Souce: Energies2demain.com | CC