Cours sur la diode gunn

Partagez cet article / informez vos amis

La diode Gunn est une diode spéciale car elle est utilisée en électronique dans des applications à très très hautes fréquences.

Ce type de diode utilise l’effet Gunn qui se produit dans des semi-conducteurs, en particulier le GaAs. Contrairement à la diode P-N constituée de deux parties semi-conductrices, l’une dopée en accepteur (dopage de type P) et l’autre en donneur d’électron (type N), la diode Gunn ne nécessite qu’un seul type de dopage de type N. Dans une diode Gunn, trois régions existent, deux d’entre elles, proches des connexions, sont fortement dopées (N++), la fine partie centrale est quant à elle faiblement dopée (N-).

Le comportement de résistance différentielle négative est la conséquence de l’apparition et l’augmentation d’une transition intervallée des électrons de conduction à mesure que la tension de la diode augmente. Cette transition est défavorable à la vitesse de dérive des électrons, ce qui provoque la chute du courant. La transition s’estompe à plus forte tension et le comportement de résistance différentielle négative aussi.

La résistance négative associée avec les propriétés de la couche intermédiaire, permet la construction d’un oscillateur simplement en appliquant un courant convenable au composant. La fréquence d’oscillation étant déterminée en partie par la couche centrale, mais pouvant être ajustée par des facteurs externes. Les diodes Gunn sont utilisées dans la construction d’oscillateurs à partir de 10 GHz, une cavité résonante est souvent utilisée pour accorder l’oscillateur.

La diode à effet tunnel montre un comportement de résistance différentielle négative similaire, mais l’effet Gunn et l’effet tunnel sont différents.

Cette vidéo vous montre les caractéristiques de la diode Gunn:

Source: wikipedia.org | CC



Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote jusqu à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Next Post

Un robot sphérique qui grimpe sur les obstacles

mar Juil 16 , 2013
Partagez cet article / informez vos amis Vues : 40 Rendre mobile un robot peut se faire de pleins de manières différentes. Certains chercheurs leurs donnent des roues, d’autres des pattes d’insectes, ou bien encore des jambes. Une approche encore plus radicale est de transformer tout le robot en une […]