Les ServoMoteurs de modélisme sont des moteurs qui sont gérés par une électronique de commande intégrée. Ils ont une course de 180° en général.

Le principe de base est donc d’envoyer la commande pour dire la position à l’électronique. Ensuite un petit moteur est actionné pour forcer le servomoteur a aller dans la position demandée. Cette commande se fait via une petite impulsion dont la durée est comprise entre 0,5ms et 2,5ms. La valeur de 1,5ms donne au servomoteur la position centrale. Cependant il faut répéter cette opération régulièrement pour que le servomoteur tienne la position. A chaque impulsion, le servomoteur tourne vers la position demandée. En général il est conseillé de répéter cette impulsion toute les 20ms.

On pourra réaliser ces impulsions à l’aide de NE555 ou d’une électronique de commande de type microcontrôleur. Il s’agit en fait de réaliser une interface qui émet un top de largeur variable régulièrement.

Le servomoteur tient sa position grâce à un potentiomètre monté sur l’axe de sortie. Ce potentiomètre possède une butée (souvent assortie d’une butée dans le moto-réducteur). En retirant la butée et en remplaçant le potentiomètre par un pont diviseur de deux résistances égales, on obtient un moteur à courant continu dont le sens de rotation est déterminé par la largeur de l’impulsion de commande. On a alors aucune obligation de réaliser le montage de commande et la réduction obtenue est assez bonne. Certains servomoteurs ont un prix très faible devant le coût d’achat d’un moteur, d’un réducteur et de l’électronique de commande.

Source: planete-sciences.org | CC