Un tube électronique (vacuum tube en américain ou thermionic valve en anglais), également appelé tube à vide ou même lampe, est un composant électronique actif, généralement utilisé comme amplificateur de signal. Le tube à vide redresseur ou amplificateur a été remplacé dans beaucoup d’applications par différents semi-conducteurs, mais reste irremplaçable à ce jour dans certains domaines comme l’amplification linéaire de forte puissance ou des hyperfréquences.

Les tubes électroniques désignent les composants qui utilisent des électrodes, placées dans le vide ou dans un gaz, isolées entre elles par ce milieu, et comprenant au moins une source d’électrons. Une enveloppe résistante à la température isole l’ensemble de l’extérieur. Bien que l’enveloppe soit généralement en verre, les tubes de puissance utilisent souvent la céramique et le métal. Les électrodes sont reliées aux terminaisons qui passent au travers de l’enveloppe par des passages étanches. Sur la plupart des tubes, les terminaisons sont des broches prévues pour être installées dans un support de tube électronique pour un remplacement facile.

Les tubes à vide utilisent l’effet thermoïonique pour créer des électrons libres puis les diriger et les moduler. À l’origine, le tube à vide ressemble à une lampe à incandescence, car il possède un filament chauffant à l’intérieur d’une enveloppe de verre vidée d’air. Quand il est chaud, le filament relâche des électrons dans le vide : ce processus est appelé émission thermoïonique. Il en résulte un nuage d’électrons, dont la charge est négative, appelé « charge d’espace ». Les tubes à chauffage direct ne sont plus utilisés sauf en tube de forte puissance, remplacé par le chauffage indirect. Dans un tube à chauffage indirect, le filament chauffe une électrode qui émet les électrons, la cathode.

Source: http://fr.wikipedia.org – CC