Un robot capable de résoudre en cinq minutes un Rubik’s cube, un autre qui se met à rire en joyeuse compagnie, voici quelques uns des prototypes qui ont été présentés cette années à l’Exposition internationale de robotique de Tokyo. La jeune fille artificielle présentée dans cette vidéo est un modèle de réalisme. Destinée à être utilisée par les futurs dentistes pour se former à leur art, elle ne se contente pas d’ouvrir sagement la bouche. Elle écoute les instructions qui lui sont données, possède des réflexes et surtout peut crier sa douleur et se plaindre en cas de mauvaise manipulation ! Comme le précise en effet le Docteur Naotake Shibui de l’université de dentisterie de Tokyo, qui a assisté la société Kokoro dans le développement de ce système, “notre but est d’entrainer les dentistes à se soucier du confort de leur patient, pas de nous concentrer uniquement sur l’expertise technique”.

La société Kokoro n’en est pas à sa première tentative en matière d’androïdes puisqu’elle avait déjà exposé Actroid, une réceptionniste artificielle il y a quelques mois.
Mais tout de même, comme le remarquent malicieusement dans le titre leur article les auteurs du blog Pink Tentacle, les productions de Kokoro s’aventurent dangereusement du côté de la Vallée de l’étrange, ce point mystérieux où un robot ressemble tellement à un véritable humain qu’il en devient inquiétant voire effrayant.

Source: internetactu.net | CC