Comment piloter de manière simple un servo-moteur ?
En faisant appel à un NE555, bien évidemment !

Le circuit
Imaginons par exemple qu’on veuille ouvrir et fermer une barrière à l’aide d’un servo. On a besoin pour cela de tenir deux positions. Le schéma suivant permet, en fonction de la tension V2 à 0V ou à +5V, de positionner le servo à deux angles différents, réglable grâce à des résistances.
ne555-a
La source de tension V1 c’est l’alim.
La source de tension V2 c’est un signal d’entrée: 0V pour barrière ouverte, 5V pour fermée (ou vice-versa).
Q1 est un transistor PNP basique. Genre BC558.
Ce circuit génère en ‘OUT’ un signal pour commander le servo. Les résistances de 10k et 20k sont à ajuster pour regler les deux positions du servo.

Comment ça marche ?
le 555 oscille en chargeant, puis déchargeant, puis rechargeant, etc… un condensateur. (ici, C2)
ne555-b
La décharge se fait par la résistance R2, de 150k, ce qui donne un temps qui approche les 20ms. Pendant ce temps la sortie est à l’état bas.

La charge se fait à travers D1, et donc R1 ou R1 et R4. La sortie est alors à l’etat haut. Quand le transistor est passant, C2 se charge avec R4 et R1, et ça met environ 1ms. Quand le transistor est bloquant, C2 se charge uniquement avec R1, donc ça met plus longtemps, environ 1.5ms.

Et on commande le transistor avec un signal extérieur.

Tous ces chiffres sont un peu au pif, c’est l’ordre de grandeur qui compte, j’ai pas fait les calculs précis, donc il faudra regler R1 et R4 mieux que ça.

Source: planete-sciences.org | CC

Les servomoteurs