La centrale géothermique est une zone recueillant des équipements de surfaces destinés à la transformation de la vapeur d’eau en électricité, et au transfert du courant obtenu vers le circuit de distribution. Le processus de production d’électricité commence par l’infiltration d’eau de pluie ou de mer dans les failles de la croûte terrestre. C’est là qu’est constituée la nappe aquifère où l’eau chauffe à 250°C en moyenne avant d’être pompée à la surface et convertie progressivement en vapeur. C’est la pression de cette vapeur qui fait tourner la turbine qui fera à son tour mouvoir un alternateur. Il y aura donc production d’un courant électrique alternatif.

* Photo: Centrale géothermique de Wairakei en Nouvelle-Zélande (2009). | Source: wikipedia.org – CC