Le conditionnement est une technologie adaptée pour garantir les caractéristiques et l’état d’un produit alimentaire et industriel depuis sa conception jusqu’à son utilisation par le consommateur. En fait, c’est l’emballage des marchandises en assurant leurs présentations. Cette technique date de la préhistoire. Le premier produit emballé sous une marque est apparu en Angleterre. Ils utilisaient un emballage naturel comme le bois, le cuir, l’argile… La fabrication des boîtes de conserves ont surgit pendant la révolution française. A partir du XIXe siècle le plastique émergeait tous les domaines et la production d’emballage est devenu une activité économique bien développée. Une méthode satisfaisante pour mettre des produits en conserve et les préserver jusqu’à leurs consommations. Aujourd’hui, l’emballage établit un facteur essentiel de succès pour une bonne exportation. Le conditionnement et l’emballage se fait à partir des machines très sophistiquées qui permettent un rythme bien élevée de dosage-pesage, remplissage, étiquetage… Quotidiennement, chaque consommateur de produits alimentaires se sert de plusieurs emballages.

Le conditionnement : sécurité et protection des produits

Le conditionnement favorise la bonne présentation du produit et le valorise sur la surface de vente. C’est la première enveloppe qui entoure le produit et qui se met en contact direct avec lui. Son rôle primordial est la protection du contenu pour bien conserver toute sa qualité. Il permet aussi de captiver le choix du consommateur parmi plusieurs produits concurrentiels. En fait, il rend le produit plus attractif. C’est une technologie protectrice qui garantit aux clients des produits intacts bien protégés contre les agents extérieurs comme la pollution, la lumière, la chaleur et l’humidité. Sachez bien que le conditionnement offre à n’importe quel produit (alimentaire, industriel, médical, agricole…) une raison d’être. Durant la chaine logistique d’approvisionnement, le conditionnement ou bien l’emballage garantit la protection et la conservation du produit, une attractivité remarquable et une identification lisible et conforme. Pour la protection des produits, le conditionnement est capable de protéger un bien contre l’oxygène et la poussière, surtout les produits électroniques. Quand il s’agit d’un produit de valeur, il est possible de réaliser des emballages particulièrement solides et scellés d’une manière durable.

Le conditionnement des liquides

Il existe un large éventail de technologies d’emballages que ce soit pour les biens industriels ou bien alimentaires. L’activité de conditionneur consiste à transférer des produits en grands contenants vers de petits contenants. Sur le marché, il y a plusieurs sociétés qui disposent de plusieurs spécialistes expérimentés dans le domaine de conditionnement et d’emballage. Ils assurent aux clients une durabilité remarquable du produit en utilisant des machines écologiques. En plus, ils développent un design d’emballages satisfaisant pour attirer l’attention du consommateur. Concernant le conditionnement des liquides, il est primordial d’avoir une connaissance profonde des matériaux qui seront au contact de l’aliment. Ce type de conditionnement peut être effectué dans des emballages comme le verre, PVC, plastique…Les liquides alimentaires sont conditionnés principalement dans des bouteilles en verre neuf ou bien recyclé, PVC… Généralement, l’emballage se fait d’une manière aseptique pour bien garantir la conservation des aliments. Quant aux liquides non alimentaires on trouve des spécialistes : le conditionneur lubrifiant, conditionneur de produits cosmétiques, conditionneur des produits d’entretien…Le conditionnement de produits chimiques liquides ou pâteux doit suivre des normes de sécurité ainsi que des normes environnementales. Durant le parcours de la chaine logistique, la sécurité doit être prise en considération.