emetteur1L’architecture d’un émetteur varie beaucoup selon les applications, particulièrement selon qu’il est monofréquence, comme en radiodiffusion, multifréquence comme en radiotéléphonie, à large bande comme en communications militaires, radioamateurs, ainsi que selon le type de modulation.

L’émetteur le plus simple monofréquence en modulation d’amplitude comporte : une source à la fréquence de porteuse, généralement issue d’un oscillateur à quartz ; un amplificateur de puissance modulé en amplitude par le signal amplifié ; une antenne couplée à la sortie de l’amplificateur.

En radiodiffusion, les étages de bas niveau, ou « étages de signal » comportant oscillateur, modulateur, filtres, génèrent le signal modulé ou porteuse à une puissance de quelques watts.
Ils sont appelés exciter. L’amplificateur de puissance qui suit est parfois appelé simplement « émetteur ».

En radiotéléphonie HF, VHF ou UHF, la nécessité de choix de canal ou de fréquence peut amener à une architecture à changement de fréquence, similaire à celle d’un récepteur, permettant de moduler et de filtrer à une fréquence fixe.

En radar de puissance, le schéma le plus simple est un auto-oscillateur de type magnétron, remplacé par des amplificateurs pour les radars à traitement de signal.

Source: wikipedia.org | CC