Il existe différentes formes pour les condensateurs. De telles différences sont à l’origine faites pour permettre des types de montages au circuit, parfois par soudure, parfois par simple encliquetage.

Les deux types de formes de condensateurs (voir ici http://fr.farnell.com/condensateurs)  les plus connus sont les CMS/SMD qui sont des condensateurs montés en surface et les condensateurs leaded : radiaux et axiaux. Il existe également les condensateurs de type snap-in. La principale différence se fait sur la forme, l’aspect extérieur et sur l’allure des bornes du condensateur. Certains condensateurs vont être plutôt ronds, d’autres plutôt rectangulaire, certains vont avoir des bornes très écartées, plus ou moins longues… Chaque type de condensateur dispose ensuite de sa gamme de capacité, de voltage… Il est possible d’avoir deux condensateurs ayant les mêmes caractéristiques et qui ne se différencient que par leur forme. Parfois vous pourrez même être amené à remplacer une forme par une autre simplement parce que l’une des deux est indisponible. Cela ne change pas grand-chose. De plus, plusieurs formes de condensateurs peuvent bien sûr être utilisées sur un même circuit.

Voyons donc plus en détail quelles sont les différentes formes de condensateurs.

CONDENSATEURS DITS LEADED – RADIAUX ET AXIAUX

Ces types de condensateurs ont chacun deux pattes (aussi appelées bornes) et doivent donc être soudées au circuit.

Les condensateurs radiaux

Exemple : Condensateur électrolytique aluminium radial Panasonic, ECA0JHG103, 6.3V, 10000UF

condonsateur

Ce sont généralement les plus utilisés. Le principal avantage des condensateurs radiaux est d’être moins large que les autres types de condensateurs. Ils prennent donc moins de place en largeur sur un circuit. Ils ont les deux bornes + et – qui proviennent de la même extrémité du condensateur. La polarisation des deux bands est généralement indiquée par une flèche sur le côté du condensateur.

Les condensateurs axiaux

Exemple : Condensateur électrolytique aluminium radial ILLINOIS CAPACITOR, 109TTA010M, 10V, 10000UF

condonsateur2

http://fr.farnell.com/illinois-capacitor/109tta010m/capacitor-alum-elec-10000uf-10v/dp/9680977

Afin d’illustrer le fait que les caractéristiques peuvent être les mêmes pour deux formes différentes, le condensateur en illustration a pratiquement les mêmes caractéristiques que celui utilisé dans l’exemple plus haut. En fait, à l’inverse des condensateurs radiaux, les condensateurs axiaux sont plus larges mais moins hauts et donc ils permettent une intégration sur des circuits qui n’ont pas vocation à être épais. Outre cela, ils ne présentent pas de différence majeure.

L’avantage de tels condensateurs est d’être généralement considérés comme solidement relié au circuit et de convenir à la majorité des procédés utilisés dans l’industrie ainsi qu’aux particuliers qui possèdent un simple fer à souder.
Pour illustrer mes propos, voici une vidéo qui montre comment souder très simplement un condensateur de type leaded (radial). On voit bien que c’est à la portée de pratiquement tout le monde.

CONDENSATEURS DITS MONTES EN SURFACE (CMS/SMD)

Les condensateurs  CMS (composants montés en surface) deviennent progressivement de plus en plus utilisés par les passionnés d’électronique et sont également devenus des références pour les industriels. En effet les composants CMS présentent de nombreux avantages (on notera que les résistances, les diodes et autres peuvent aussi avoir leur version en CMS).

L’avantage principal de ces composants est évidemment un gain de place inestimable. Si avec les condensateurs de type leaded il fallait choisir entre prendre de la place en hauteur ou prendre de la place en largeur, ici il n’y a pas vraiment à faire de tel choix. Le composant est minimisé. De telles pièces sont donc très intéressantes pour les fabricants de produits micro-électroniques. Ils sont donc utilisés massivement dans de petits appareils électroniques. De plus, il n’est plus nécessaire de percer de trous lors de l’intégration au circuit, ce qui fait gagner du temps au montage et de nouveau de la place car ces condensateurs n’utilisant qu’un côté du circuit. Certains composants et donc certains condensateurs n’existent désormais qu’au format CMS. Il est important de noter qu’étant plus petits, ces condensateurs sont moins sujets aux effets de vibrations ou de dilatation thermique et sont en plus souvent moins chers !

Exemple : Condensateur électrolytique aluminium CMS RUBYCON, 25TZV220M8X10.5, 25V, 220UF

condonsateur3

De tels condensateurs ont également leurs inconvénients : premièrement, au niveau du routage, il est beaucoup plus aisé pour celui-ci de passer entre les deux bornes d’un composant de type leaded qu’entre les pattes d’un composant CMS/SMD. Leur intégration industriellement est plus facile car les procédés sont bien adaptés mais ils sont réputés plus difficiles à installer/souder sur un circuit par des amateurs. Ils sont parfois même considérés comme ‘réservés’ aux pros.

Voici donc une petite vidéo, où l’auteur se charge de souder un petit nombre de composants CMS/SMD tels que des résistances et un condensateur entre autre, pour prouver qu’il n’est en fait pas si difficile que cela d’intégrer ce type de composants aux circuits même pour des débutants.

CONDENSATEURS DITS SNAP-IN

Exemple : UNITED CHEMI-CON – ESMH6R3VSN273MQ30T – CAPACITOR ALUM ELEC 27000UF 6.3V 20%, SNAP-IN

condonsateur4

Les condensateurs  « snap-in » (parfois appelés screw) ont des pattes très courtes et très rigides qui sont pratiquement impossibles à plier. Ces condensateurs peuvent être encliquetés, ils sont alors plaqués contre le circuit et n’ont même pas besoin d’être soudés. Ce sont généralement des condensateurs à forme cylindrique. Très pratiques ils sont cependant moins utilisés et sont parfois réputés pour avoir une durée de vie inférieure à celle des autres condensateurs.

Sources : http://wiki.jelectronique.com/cms