Un panneau solaire ou capteur solaire est un dispositif destiné à récupérer une partie du rayonnement solaire pour le convertir en énergie solaire utilisable par l’homme.

On distingue essentiellement deux types de panneaux solaires :

– les panneaux solaires thermiques, appelés capteurs solaires thermiques, qui convertissent la lumière en chaleur,
– les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques, qui convertissent la lumière en électricité.

Dans les deux cas, les panneaux sont habituellement plats, avec une longueur et une largeur de quelques mètres. Ils sont dimensionnés pour faciliter leur installation et leur prix est fixé de sorte qu’ils trouvent des applications domestique ou industrielles.

Les panneaux solaires thermiques sont actuellement plus viables économiquement que les modules photovoltaïques. Les panneaux solaires sont les composants de base de la plupart des équipements de production d’énergie solaire.

L’intérêt d’utiliser des panneaux solaires apparaît vite lorsqu’on sait qu’un champ photovoltaïque de 329 kms de coté, soit seulement 1,125 % de la superficie de l’Europe, pourrait couvrir la totalité des besoins mondiaux en électricité : le rendement d’une installation photovoltaïque étant estimé entre 15 – 17 % ( en 2007 ) soit 160 kWh/m2/an et les besoins mondiaux à 17300 TWh.

En Belgique par exemple, l’énergie reçue par une surface au sol est de 1000 kWh/an/m2, dont 750 kWh reçus entre le 15 avril et le 15 octobre.

En Suisse, chaque m² de panneau solaire fournit environ 160 kWh par année ( chiffre 2007 ) .

On considère, en moyenne, que pour un particulier en France, la pose de 40 m² de panneaux sur sa toiture permet de produire autant que sa consommation annuelle d’énergie.

Source: wikipedia.org | GNU