Le solaire thermique correspond à la conversion du rayonnement solaire en énergie calorifique, à plusieurs niveaux de température. Traditionnellement, ce terme désigne les applications à basse et moyenne température dans le secteur du bâtiment. Les plus répandus sont le chauffage de piscines, la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage de locaux.

Le chauffage solaire s’est développé dans de nombreux pays européens au cours des dernières années, avec l’appui des états et des régions : en Grèce, mais aussi en Allemagne, Autriche, Suisse, Hollande, Danemark…

A l’inverse, le marché français du solaire thermique s’est effondré : en 1998, les ventes ne représentaient plus qu’environ 1 800 m² posés, soit une division par 30 par rapport à 1980. On ne dénombre aujourd’hui guère plus de 2 industriels français : Giordano (plus de la moitié du chiffre d’affaires) et Clipsol, qui a mis au point un produit original : le plancher solaire direct (PSD).

Source: energies2demain.com | CC