Les différents types de Kits de vidéosurveillance

En 1942, l’ingénieur Allemand Walter Bruch eut l’ingéniosité de mettre au point le premier système de vidéosurveillance. En effet, au cours de la seconde guerre mondiale, cette invention servait à surveiller les sites de lancement des fusées de l’armée hitlérienne. Mais depuis lors, l’utilité de ce dispositif a bien évolué. Jadis instrument exclusivement milliaire, ce dispositif est désormais aussi destiné à un usage domestique. En plus, différents modèles sont disponibles sur le marché.

Vidéosurveillance : mode de fonctionnement

Les kits de vidéosurveillance sont composés de différents éléments. Ceux-ci diffèrent en fonction du modèle et de la marque. Mais avant de les présenter, il convient de comprendre le principe de fonctionnement d’une caméra surveillance. D’abord, les images sont filmées par un ou plusieurs capteurs. Ensuite, ce périphérique les traite et les renvoie vers l’enregistreur, pour être stockées. Enfin, l’utilisateur peut les visionner via différents terminaux, en direct ou en différé.

Éléments constitutifs d’un kit de vidéosurveillance

Comme susmentionnés, les composants d’un kit de vidéosurveillance varient selon les fabricants. Toutefois, quelles que soient la marque et la gamme du produit, certains éléments de base sont incontournables pour l’installation d’un système de vidéosurveillance.

La caméra

Il s’agit de l’élément du kit de vidéosurveillance le plus exposé de tous. En réalité, la caméra de ce dispositif se décline en deux grandes catégories.

Les modèles analogiques sont les premières caméras de surveillance proposées sur le marché. Les montages filaires fonctionnent par un câble coaxial. Alors que les dispositifs sans fil exploitent les ondes radio pour transmettre les images filmées. Par ailleurs, les caméras analogiques perdent progressivement du terrain en faveur d’un modèle plus récent.

Effectivement, les caméras numériques sont désormais les plus sollicitées sur le marché. Elles se distinguent des premiers modèles par une qualité supérieure des images et des fonctionnalités supplémentaires. Encore appelées caméras IP ou connectées, celles-ci fonctionnent via internet. Généralement, elles sont dotées d’un détecteur de mouvement qui déclenche l’enregistrement. Grâce à cette technologie, les images filmées sont compatibles aux écrans des Smartphones, tablettes ou ordinateurs.

Les fabricants des dispositifs IP proposent même des modèles très discrets, qui peuvent servir à espionner. Lesquels sont appelés dômes et sont très appréciés du public en raison de leur esthétique. Par contre, les caméras en tube sont certes moins esthétiques, mais très dissuasives.

L’enregistreur

Ce composant est indispensable pour le système de vidéosurveillance. Car, les différents paramétrages s’effectuent à partir du dispositif. En outre, il existe deux types d’enregistreurs sur le marché. Les modèles intégrés aux analogiques sont de type DVR (Digital Video Recorder). Il s’agit d’un enregistreur numérique, doté de connectiques BNC. Néanmoins, cette version d’enregistreur exploite une technologie désormais caduque. Car les nouveaux systèmes de vidéosurveillance disposent d’enregistreur NVR (Network Video Recorder). Celui-ci se connecte aux caméras IP, grâce aux ports Ethernet. Mieux, certains modèles plus avancés proposent un enregistreur NVR IP Wifi, pour les caméras numériques, de dernière génération.

Le disque dur

Les images traitées par l’enregistreur sont évidemment stockées sur un disque dur. La capacité de ce composant varie aussi d’une marque à une autre. Ainsi, les utilisateurs peuvent choisir entre des supports de stockage de 500 Go à 6 000 Go (6To). En réalité, plus l’espace est grand, plus le nombre de jours de stockage en continu augmente.

Le câble Ethernet

Les kits de vidéosurveillance PoE (Power over Ethernet) sont intégrés d’un câble Ethernet ou RJ45. Son rôle est de transmettre l’électricité nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de la caméra.

Kits de vidéosurveillance modernes : les avantages

Étant donné que la technologie évolue, il est plus judicieux de privilégier les kits de vidéosurveillance de pointe, dotés de caméras IP. Car, de tels dispositifs permettent d’obtenir des images de haute résolution. Par ailleurs, d’autres avantages sont liés au choix de ce système de surveillance filmée.

Visualisation à distance

En optant pour un kit de vidéosurveillance avec caméra IP, l’utilisateur se facilite la tâche. Car, il n’a pas besoin de se déplacer ou de copier les données de l’enregistreur pour visualiser les images filmées par son dispositif. Il peut connecter son terminal mobile au système pour y accéder, par le biais d’une application. Ainsi, depuis son bureau, le résident peut s’informer de tous les mouvements dans le périmètre immédiat de son domicile.

Relecture des images enregistrées

En cas d’intrusion dans la maison et pour les besoins de l’enquête, il est possible de rejouer à tout moment les films de surveillance. Cela permet de mieux décrypter les images et de découvrir les auteurs de l’effraction.

Notifications sur Smartphone

Les kits de vidéosurveillance modernes sont aussi capables d’alerter le propriétaire, en cas de mouvements suspects dans le périmètre filmé. Cette notification est envoyée, en temps réel, sur le mobile de l’utilisateur. Celui-ci pourra donc rapidement prendre des dispositions idoines pour mettre hors d’état de nuire les intrus.

Installation facile

Contrairement aux modèles analogiques, les kits dotés de caméras IP sont simples à installer. Il suffit de disposer d’une excellente connexion wifi pour rapidement connecter les caméras à l’enregistreur.